Grâce au nouveau DPE, il sera possible d’anticiper les travaux et dépenses d’énergie - 28/05/2021

Pour l’achat d’un bien immobilier, les critères de la consommation énergétique et des potentiels travaux à réaliser, sont aujourd’hui décisifs. Grâce au nouveau DPE, ces coûts pourront être anticipés.

Avant de signer le compromis de vente, ou l’acte authentique, un acheteur doit consulter le DPE du logement. Deux informations primordiales se trouvent en effet dans le DPE : la consommation en énergie annuelle du bien, et son taux d’émission en gaz à effet de serre. L’étiquette donnée au bien par le DPE va donc être essentielle pour la transaction, notamment pour les logements énergivores. La nouvelle version du DPE va permettre de se projeter dans les travaux qu’il faudra réaliser, et d’économiser ainsi sur le montant des factures.
    • Double étiquette
Dans la nouvelle version du DPE, les étiquettes climat et énergie fusionnent. La notation sera basée sur la note la plus basse obtenue des deux étiquettes.
    • Fourchette d’estimation
Une fourchette d’estimation des factures d’énergie sera présente sur la nouvelle version du DPE, pour permettre à l’acquéreur de se projeter. Elle vient remplacer le montant précis donné dans la version précédente, contestée.
    • Précision des défauts identifiés
De nouveaux schémas viennent enrichir cette version du DPE, qui permette d’identifier avec précisions les défauts constatés au sein du bien : déperdition de chaleur, isolation, confort d’été.
    • Recommandations
Ce nouveau DPE contiendra également des recommandations pour les propriétaires : les travaux essentiels, d’une part, pour améliorer la performance énergétique du bien ; ceux moins, essentiels, d’autre part, pour atteindre l’étiquette B.

  Retour aux actualités
Votre expertise
sur mesure